Header ATP

Mimologismes

Arts & Traditions Populaires de Marmande

Qu’es aquò un mimologismo, un nom plan saberut ! Se legissetz Lo Larousso (lo que semia a tots vents) vos dira : mimologie, imitation de la voix et des  gestes.

Los mimologismos que son una faiçon plasenta d’aprener lo Gascon als drollets.

Disetz a un mainatje :
  • « Escota la gallina quant  a heit l’ueu ; Escota pla ! Que dis ? »
Nau còps sus dèts, lo dròlle voi dira :
  • « Còt còt còdec ! ».
Aquò es ja un mimologismo o s’es mai fòrt vos imitara la gallina en cantan :
  • « Còt , còt, còt, cotet Còt, còt, còt, cotet M’ai heit l’ueuMes l’ei copat »
O s’es una gallina un pauc buhola dira :
  • " Ai heit quicòm de blanc tot ront Mès que que pòd este ?"

Se aquò vos amusa ne podetz trobar d’autres per imitar lo guit, lo gat, la pintarra,  lo pioc, la vaca … En vaqui quauques uns...

L’auriòl (le loriot) :
  • "Vira l’uou ! Vira l’uou Se l’avioi lo virarioi !"
Lo cocut (le coucou) :
  • « Cocut ! Cocut ! Se la branca peta , soi fotut ! »
Lo rossinhol (le rossignol) :
  • « M’i pausarai pus, pus, pus Sus la rama de vit ! »
Lo grapaud (le crapaud) :
  • « Pluèu! Pluèu ! Pluèu ! N’i a pro ! N’i a pro ! N’i a pro ! »
Las granolhas (les grenouilles)  :
  • « Pas enquèra ! Pas enquèra ! Pas enquèra !"
La calha (la caille) :
  • " Tres per un ! tres per un ! "
La pintara (la pintade)  :
  • "Que plou ! Que plou ! Que plou !"

Quelques petites histoires bâties sur des mimologismes.

L’auriol

Lo buscassèir n’arriba pas a hèner son boi…
Que truquèva,
Que truquèva mes ne podèva pas lo hèner…
Un auriol que l’espièva au cabelh d’un aubre,
Li cantèt lavetz :
« Jo, lo viròli…jo lo viròli… »
Lavetz lo buscassèir se pensèt de lo virar son boi,
E atau poscot lo hèner !
Le bûcheron n’arrive pas à fendre son bois
Il tapait
Il tapait mais il ne pouvait pas le fendre.
Un loriot qui le regardait du sommet d’un arbre
Lui chanta alors :
- « Moi je le tourne, moi je le tourne… »
Alors le bûcheron pensa à retourner son bois
Et ainsi, il put le fendre.

La cigala

Quòra entenden la cancon de la cigala
Es lo moment de segar
Que ditz : « Sega, liga. Sega, liga. Bota au sac. »
Quand on entend la chanson de la cigale
C’est le moment de moissonner.
Elle dit : « Moissonne, attache. Moissonne attache. Met dans le sac.

Que podetz també inventar la vòsta !

Aqui la mia :

« Lo teson que sap comptar »

per Rogièr GASTON

Sabètz que los papets aiman plan colhonar los sons petits hilh, sustot quand arriban de la vila e venen passar quauques jorns de vacanças a la borda.

Un papèt d’un petit vilatge du Marmandes que receb son petit hilh de uèit ans a las vacanças de hèurer. Quò es la sason ont se tua lo pòrc (lo teson). Aqueth jorn, davant la chaminèia, tot en dejunant, lo papèt ça dit au drollet :

  • «  Sei pas s’anam tuar lo porc aqueste an !
  • A ! E perque donc Papèt ?
  • Figura-te qu’aqueth pòrc, i pas coma los autres, qu’es un pòrc saventas e que me hè dòl de lo tuar.
  • Que dises papèt, un pòrc saventas ! Vengues pèc o que ?
  • Mes no, vengui pas pèc. Qu’ai un pòrc saventas pramor que aqueth porc, sap comptar.
  • A ! A ! Aquò i pas vertat. Es enquèra una de tas colhonadas !
  • Que  me voles pas creser ! Escota, vengues d’amb jo a la porcatèra e veiras. »

E lo papèt pren son petit hilh per la man e que van davant la porcatèra. Draubish la pòrta de l’estariòt e un pòrc plan gras dormichèva e fasiò veser sus polides camajons. Segur que lo papèt èra hòl de vole pas tuar aquèra bestia.

  • « Au ! Revelha te Nicolas ! » ça dit lo papèt. (escusatz mes anatz sabé perque aveva aperat son pòrc Nicolas ; es vrai que lo men papèt aperava lo son Giscard).

    S’aprocha do teson enquèra miej endromit e li gula a las aurelhas :

  • « Escota me Nicolas, quant hèn sèt e dus »

E autan lèu lo porc que gronha : « Neuf ! Neuf ! ».

  • « Aquò es plan,  ça ditz lo papèt, e adaro diga me quant hèn cinq e quate. »

E lo pòrc :  « Neuf ! Neuf !».

  • « Ueit e un », continua lo papet…
  • « O ; Aresta-te , crida lo petit, me prengues per un fadòrlo o que ! Creses que n’ai pas compres ? Te vau hèser veser jo coma sap comptar, li vau pausar la question

E lo petit hilh s’aprocha de la bestia e que te li crida :

  • « Au ! Teson ! Quant hèn quate e quate ? »
  • « Neuf ! neuf ! neuf !» respon lo porc.

E lo petit de riser :

  • « Alavetz, Papet ! Veses bien que te trufas de jo e que ton Nicolas ne sap pas comptar !
  • « Que no ! Que no ! Se te disi que sap compta, es que sap comptar ! N’a pas sempa entenut la tua question ».

E lo papèt se torna aprocha de la bestia e dis :

  • « Quant hèn quate e quate ? As entenut ! ».

E en mèmo temps, lo papèt te balha un còp de pè au cu de la prauba bestia que se bota a gular :

  • « Huiiiiit ».
  • « Alavetz, qu’en dises ? Sap pas comptar lo men teson ? » se cridèt lo papèt tot gaujos.

Bien sûr pour qu’il y est mimologisme et pour bien raconter cette histoire, il faut dire les « neuf, neuf » en imitant les petits grognements d’aise du cochon et le « huiiiit » en imitant le cri du cochon qu’on égorge. Ces nombres sont dit en français.

 

Joomla SEF URLs by Artio

Calendrier

Décembre 2022
L Ma Me J V S D
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1

Bals et animations

08 Déc 2022
18:30 - 23:00
Veillée de Noël à Coussan
16 Déc 2022
20:00 - 22:00
Concert de Noël Taillan-Médoc
17 Déc 2022
17:00 - 19:00
Concert de Noël Civrac

A venir

02 Déc 2022
17:00 - 18:30
Ateliers d'accordéon déb
02 Déc 2022
17:00 - 18:30
Atelier de violon
03 Déc 2022
10:00 - 12:00
Répétition déb
03 Déc 2022
10:30 - 12:00
Café occitan
06 Déc 2022
18:00 - 19:30
Cours d'occitan
06 Déc 2022
20:00 - 21:30
Ateliers danses
08 Déc 2022
18:00 - 19:30
Chants polyphoniques occitan avec Christine
09 Déc 2022
18:30 - 20:30
Ateliers d'accordéon perf
10 Déc 2022
14:00 - 16:00
Répétition orchestre
13 Déc 2022
18:00 - 19:30
Cours d'occitan