Arts & Traditions Populaires de Marmande

LaureUn casau e quate polas au cinéma Le Plaza jeudi 11 octobre 2018 à 20h30

Film documentaire de Patric La Vau sur Laure Lescouzères, gajacaise et doyenne du village à 105 ans

(52 min, 2018, en occitan sous-titré en français) suivi d'une rencontre-débat avec le réalisateur

Filmé et réalisé par Patric La Vau / Montage : Joan Francés Hautin
Production : Nuits Atypiques / Avec le soutien du Conseil départemental de la Gironde
contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Née en 1912, Laure Lescouzères vit toute seule à Gajac et continue d’entretenir son jardin, de nourrir ses poules, de cuisiner midi et soir, et même, une fois par mois, d’aller faire ses courses à Bazas.

Laure Lescouzères fait preuve d’une étonnante vitalité. Elle vit toute seule dans une petite maison en bord de route, cuisine midi et soir, fait conserves et confitures, entretient son jardin potager, récolte les oeufs de ses poules, lit le journal tous les jours, regarde les courses cyclistes à la télévision et fait ses commissions, une fois par mois, dans un supermarché de la ville voisine. Entourée par de nombreuses personnes qui veillent sur elle, Laure a fêté ses 105 ans en octobre 2017.
Dans tout le documentaire, Laure parle en gascon, sa langue maternelle, de ses souvenirs d’école, de la ferme, du travail de la terre, des vaches, de la lessive, de la guerre, mais aussi de sa vie d’aujourd’hui, du jardin ou de la cuisine.

PROMO20Guilhem20ET20Margalida20basse20resoRécit-Concert : « Guilhèm e Margalida se maridan ! » un mariage en Gascogne au XIX siècle par le Duo Corbefin-Marsac

Jeudi 22 novembre 2018 à 20h30 à l’Ostau Marmandés. Entrée : 14 rue de l’hirondelle 47200 Marmande. Tarif : 5€.

Quand Guilhèm et Margalida se sont épousés – c'était quelque part en Gascogne au XIXe siècle – toute la communauté s'est mobilisée. Parce qu'un mariage, c'était l'affaire de tous. Pierre et Philippe racontent le mariage de Guilhèm et Margalida en illustrant leur récit de photographies anciennes et de quelques chants qui en ponctuaient la marche.

En retraçant la rencontre entre Guilhèm et Margalida, puis les préparatifs et les trois jours qu'ont duré leur mariage, Pierre et Philippe ont souhaité : 

> faire découvrir la richesse des usages et du rituel liés au mariage chez les paysans gascons du XIXème siècle

> faire entendre quelques-uns des chants qui accompagnaient les diverses séquences du rituel

grâce à :

> un récit à deux voix, en français, décrivant le déroulement des événements , depuis la rencontre entre Guilhèm et Margalida jusqu'au terme du 3ème jour de la noce.

> 11 chants traditionnels de circonstance, en gascon :  Bonsoar mèste de la maison (bonsoir maître de la maison),  Lo caça-can (chanson des « inviteurs »),  Lo pòrta-lhèit (le porte-lit),  Lo pòrta-corona (le porte-couronne),  Nòvia, ta mair te plora (fiancée, ta mère te pleure), Sortitz, sortitz, los ahumats ! (sortez, les enfumés !),  N'ai traversat nau lanas (j'ai traversé neuf landes), La nòvia a nau brilhants (la mariée a neuf brillants), Anuèit toqueràm (cette nuit nous toucherons), Quand son pair l'a maridada (quand son père l'a mariée), Lo torin (le tourin). 

> 80 diapositives illustrant la narration de photographies anciennes et affichant la traduction simultanée des paroles des chansons.

Cinéma Le Plaza jeudi 5 juillet 2018 à 20h30. Suivi d'un débat. Deuxième projection publique.

Désolés pour ceux qui n'ont pas pu entrer à la première projection. Une nouvelle séance est programmée !

PIRATES de GARONNE, un documentaire tourné à Couthures-sur-Garonne (47) rélisé par Bernard lataste

Intimement lié au long fleuve pas toujours tranquille, Couthures vit depuis toujours au rythme de Garonne et de ses inondations.

Couthures-sur-Garonne et ses pirates dont le surnom se perd dans la mémoire des siècles et des assauts de l’eau …

Aussi loin que remonte cette coutume ancestrale de la quête du bois perdu flottant au fil de l’eau du fleuve en crue.

Une tradition qui se perpétue encore, témoin de la forte identité des gens du fleuve, identité rappelée à chaque inondation, qui pour les plus terribles d’entre elles, ont marqué la mémoire des riverains de Garonne.

Pirates de Garonne, un documentaire de 48 minutes en forme d’hommage au fleuve et à l’affection que lui portent tous ces gens de Garonne.

Ce documentaire a été tourné en janvier 2018 à Couthures-sur-Garonne (47) lors d’un petit caprice de Garonne.

Pirates de Garonne

.

Calendrier

Septembre 2018
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Bals et animations

23 Sep 2018
11:00 - 18:00
Fête de la pomme à Lagupie
29 Sep 2018
14:00 - 23:59
Stage et Bal à Argenton
22 Nov 2018
20:30 - 22:00
Veillée avec Duo Corbefin-Marsac
22 Nov 2018
20:30 - 22:00
Veillée Duo Corbefin-Marsac

A venir

21 Sep 2018
16:00 - 18:00
Répétition théâtre
25 Sep 2018
18:00 - 20:00
Cours d'occitan
25 Sep 2018
20:30 - 22:00
Danses Marmande
26 Sep 2018
15:00 - 16:00
Théâtre à Montpouillan
27 Sep 2018
18:30 - 20:00
Chants occitans
02 Oct 2018
18:00 - 20:00
Cours d'occitan
03 Oct 2018
18:30 - 20:00
Danses Argenton
04 Oct 2018
18:30 - 20:00
Chants occitans
06 Oct 2018
10:30 - 12:00
café occitan
07 Oct 2018
10:00 - 13:00
Répétition orchestre ATP