Bon sens ne saurait mentir ?

Arts & Traditions Populaires de Marmande

Bon sens ne saurait mentir ?

Proverbes fruits de l’observation et de l’expérience vécue et « La Paliçades » (vérités de La Palice)

  • A cada esquèra son batalh. A chaque sonnaille son battant.
  • A cada pè son esclòp. A chaque pied son sabot.
  • A cada pic, l’ascla. A chaque coup de hache on fait une fente.
  • A cada pic l’estèra. A chaque coup de hache, son copeau.
  • A casa-caseta que m’i cauhi la cameta, en tot autre larèr ne m’i cauhi que lo pè. Dans ma petite maison je m’y chauffe les jambes, dans tout autre foyer, je ne me chauffe que les pieds.
  • A gens bestias, beth jòc. A gens bêtes, beau jeu.
  • A la maison deu jogador uei l’arris, doman lo plor. A la maison du joueur, aujourd’hui les rires, demain les pleurs.
  • A la tuto du lop, i a tostèm carn o òs. A la tanière du loup il y a toujours viande ou os. (chez une personne riche il y a toujours quelque chose)
  • A pas levat le pè que vesei la semala. Il n’a pas levé le pied que l’on voit la semelle.
  • Jamès doriù n’a empruntat a tardiu. Jamais précoce n’a emprunté a tardif.
  • Joen que velha e vielh que dròm son proche de la mòrt. Jeune qui veille et vieux qui dort son proche de la mort.
  • A tròs e a bocin. Petit à petit.
  • A un ueil a la cava e l’aute au gralhè. Il a un œil à la cave et l’autre au grenier.( il « louche », est atteint de strabisme)
  • Amic de cadun, amic de digun. Ami de tout le monde, ami de personne.
  • Aponchuar un junc do petit cap. Epointer un jonc du petit bout (faire une chose déjà faite)
  • Au cu du sac que son las purgas. Au fond du sac se trouvent les purges. (les saletés)
  • Au leit, au leit, qu’i a pan de cueit. Au lit, au lit, il y a du pain cuit. (qui dort dîne)
  • Au long camin, lo baston que pèsa. Lorsque le chemin est long, le bâton devient lourd.
  • Aver machèras coma un cu de praube. Avoir des joues comme un cul de pauvre.
  • Aver pas les ueilhs a la pòcha. Ne pas avoir les yeux à la poche.
  • Uei pauc e doman briga, viva la Republica. Aujourd’hui peu et demain rien vive la République. (en Gascon cela rime !)
  • Cò que arriba de ripa-rapa que se’n tourna de clipa-clapa. Ce qui vient de rapine s’en va en gaspillage. (bien mal acquis ne profite jamais)
  • Tot çò que branla tomba pas. Tout ce qui tremble ne s’écroule pas.
  • Cosinèra e marmiton que’s minjan tot çò de bon. Cuisinière et marmiton mangent tout ce qui est bon.
  • Cotèt nau, se non talha que lusish. Couteau neuf, s’il ne taille pas luit.
  • Cresh coma un estron au sorelh. Il pousse comme un estron au soleil.
  • Crompa pas lo pan a la libra. Il n’achète pas le pain à la livre (il ne manque pas de moyen)
  • Des paurucs, s’en sauva quauques uns. Des peureux, il s’en sauve toujours quelques uns.
  • Dret coma un pibol. Droit comme un peuplier. (en français on dirait droit comme un I)
  • Enta aver aiga que cau anar a la hont. Pour avoir de l’eau il faut aller à la fontaine.
  • Enta un amic que n’i a tostemps pro. Il y en a toujours assez pour un ami.
  • Esta brave coma lo bon pan. Il est brave comme le bon pain.
  • Esta pressat coma le cu perdan las bragas. Etre pressé comme le cul perdant les pantalons. (être pressé comme quelqu’un qui a la diarrhée)
  • Fin contra fin i a pas doblurò. Malin contre malin aucun ne gagne.
  • Gens damb gens e tripas damb mostarda. Les gens avec les gens et les tripes avec la moutarde.
  • Hè calhivas de tot boès. Faire chevilles de tout bois.
  • Quand la hame piqua es bona la mica. Quand on a bien faim, la mie de pain est bonne.
  • Pla o mau, cadun hè son passatje. Bien ou mal, chacun fait son passage dans la vie.
  • Gahan pas las lèbes damb tambors ni las moscas damb vinagre. On n’attrape pas les lièvres avec des tambours ni les mouches avec du vinaigre.

Calendrier

Juillet 2019
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

Bals et animations

Aucun événement

A venir

Aucun événement